Quand les bourgeois flamands inventaient la commune

dimanche 3 mai 2020

Voici le chapitre 6 de notre série Bleue comme une orange.

Nous savons tous qu’il y a 36 000 communes en France et tous, nous connaissons le nom de la Commune, l’insurrection populaire parisienne de 1871. Certains ont même entendu parler des communes révolutionnaires issues de la prise de la Bastille. Mais pour connaître l’origine des communes, il faut remonter dans les Flandres, vers l’an mil, à l’essor des bourgs (burg), quand les bourgeois, marchands et artisans, unis entre égaux par des serments d’entraide et d’amitié, résolvaient de s’administrer eux-mêmes, arrachant leurs franchises (leur liberté) au prix d’âpres luttes contre les pouvoirs cléricaux et seigneuriaux. C’est alors qu’ils inventent cette commune, qui a depuis inspiré tant de révolutionnaires, socialistes, utopistes, anarchistes. Mais aussi les récupérateurs industrialistes, saint-simoniens libéraux ou communistes, et jusqu’aux actuels technocrates de la « métropole ».

Le chapitre est à lire ici :

Pour rappel, le sommaire des chapitres déjà parus ici :

1. Vues générales historiques et physiques. Pour moins patauger dans les Pays-Bas
2. L’orangisation agricole du Moyen-âge. Où les flamands révolutionnent l’agriculture européenne.
3. Je lutte et j’émerge. Au pays des ingénieurs hydrauliciens.
4. L’entrepôt général de l’univers.
5. La bourgeoisie fait sa révolution. Ou la première république nationale.

TomJo & Pièces et main d’œuvre